Home Mes Idées Provinciales 2018 Culture libre ne dépendant pas des pouvoirs publics

Culture libre ne dépendant pas des pouvoirs publics

Actuellement, et malheureusement, la grande majorité des acteurs du monde de la culture dépendent quasi exclusivement de financements publics et, si on caricature, la situation n’a pas fort évolué depuis l’ancien régime

Même si la matière n’est que partiellement du ressort provincial, je propose d’utiliser notre influence afin de transformer radicalement le financement des activités culturelles tout en évitant leur dépendance envers le monde politique.

Ainsi, d’une manière concrète, les opérateurs culturels pourraient être financés par un système de « Tax-shelter » (possibilité de déduire plus que la charge dans les entreprises sponsors), accessible également aux petites entreprises, combiné à des chèques culture donnés aux citoyens qui, ainsi, pourront choisir librement les activités qu’ils soutiennent.

>>> Cliquez ici pour en savoir plus en matière de culture

© Vincent Granville - Tous droits réservés
credit