Home Mes Idées Message à mes Amis FDF – Défi

Message à mes Amis FDF – Défi

Chers Amis FDF-Défi,

En fin 2011, j’ai, tout comme vous, cru que le FDF pourrait constituer une alternative porteuse de changement…

Je m’y suis donc investi et n’ai pas ménagé mes efforts, ce qui m’a permis de décrocher un mandat de Conseiller provincial… Et là, peu à peu, je me suis rendu compte que cette « Volonté du changement » tenait plus de l’illusion que de la réalité.

Lorsque j’étais simple candidat, j’avais, comme, sans doute, la plupart d’entre-vous, l’impression d’avoir fait le bon choix. Puis, une fois élu, j’ai eu accès au bureau et à l’intergroupe parlementaire et, là, j’ai remarqué que le vent de Liberté et de Démocratie était tout de même fort cadenassé pour en arriver à la conclusion que le parti dans lequel je m’étais investi ressemblait étrangement aux partis dits « traditionnels »

En 2015, dernier acte auquel j’ai participé, le FDF a procédé à l’élection, par l’ensemble des membres, d’un Président Wallon, qui, à peine un an plus tard, avait totalement disparu pour être remplacé par une personne visiblement désignée par un petit comité et je me suis demandé pourquoi le parti n’avait pas procédé à une élection au suffrage universel des membres… Est-ce bien en phase avec la « bonne gouvernance » dont Défi prétend être le défenseur ?

Politiquement, la ligne s’est également écartée du libéralisme pour devenir fort floue et, le tout mis ensemble, j’ai décidé de reprendre ma liberté (cliquez ici pour lire le courrier de démission que j’ai adressé au FDF) afin d’avoir l’opportunité de défendre les intérêts de nos concitoyens.

Pour terminer sur une note positive, j’ai énormément de respect pour les idéaux que vous défendez, et que je partage, mais je pense sincèrement que, tout comme moi dans le passé, vous avez choisi un mauvais cheval.

© Vincent Granville - Tous droits réservés
credit